On a les noms des assassins.